< Retour
Vous êtes ici
Aller au contenu

Liste des communes

Assainissement Non Collectif (ANC)

L’assainissement non collectif (ou assainissement individuel) désigne l'ensemble des dispositifs assurant la collecte, le transport, le traitement et l’évacuation des eaux usées domestiques (ou assimilées) des immeubles non raccordés à un réseau public d'assainissement.

Sur le territoire de la Communauté de Communes, environ 700 habitations ou autres locaux sont concernés.

ANC : qui est responsable ?

S’agissant d’ouvrages privés, les propriétaires d’installations d’ANC sont responsables :
- de leur conception
- de leur exécution
- de leur surveillance et de leur fonctionnement
- de leur entretien (vidange) et de leur maintenance

La surveillance, l'entretien, la maintenance régulière des différents dispositifs de l’installation d’ANC sont nécessaires pour garantir le bon fonctionnement et la pérennité de celle-ci.

La vidange périodique des fosses toutes eaux, fosses septiques, bacs dégraisseurs, micro-stations est obligatoire et doit, depuis le 07/09/2009, être effectuée par une entreprise de vidange agréé par la Préfecture du Haut-Rhin.
>> Liste des entreprises de vidange agréées

La Communauté de Communes a l’obligation de contrôler les installations d'ANC par l’intermédiaire d’un "Service Public d’Assainissement Non Collectif" (ou SPANC) :

  • Contrôle des dispositifs d’ANC neufs (dans l’optique du dépôt d’une demande de permis de construire) ou réhabilités :
    - Contrôle de conception (instruction d’une demande de validation de conception)
    - Contrôle d’exécution (vérifications sur site)
  • Contrôle des dispositifs d’ANC existants :
    - Contrôle-diagnostic périodique tous les 10 ans
    - Contrôle-diagnostic dans l’optique d’une vente immobilière (diagnostic à joindre obligatoirement au dossier technique de vente depuis le 01/01/2011)

Les modalités des contrôles sont précisées dans le règlement du SPANC.

Conformément à la réglementation en vigueur, ces contrôles donnent lieu à la perception d’une redevance pour couvrir les charges du service :
- 120 € pour un contrôle de conception et d'exécution
- 90 € pour un contrôle-diagnostic

ANC : quelles démarches entreprendre, en fonction de votre situation ?

  • Si vous prévoyez de construire ou de rénover votre habitation (non raccordable à un réseau public d’assainissement)
  • Si vous prévoyez de réhabiliter vos dispositifs d'ANC

Vous devez déposer une demande de validation de la conception des dispositifs d’ANC prévus auprès du SPANC
>> Formulaire de demande de validation de conception

  • Si vous souhaitez vendre un immeuble équipé de dispositifs d'ANC

Vous devez joindre au dossier technique de vente un rapport de contrôle-diagnostic de vos dispositifs d’ANC datant de moins de 3 ans à la date de l’acte de vente. A défaut, vous devez contacter le SPANC pour une nouvelle visite sur site et un nouveau rapport de contrôle-diagnostic.

  • Si vous avez été informé d'un prochain contrôle-diagnostic périodique

Vous devez :
- Vérifier que les couvercles et autres trappes de visite sur vos ouvrages soient accessibles et amovibles et les dégager et/ou les rendre amovible si ce n’est pas le cas. Important : la visite ne prévoit ni le déterrement d’ouvrages, ni le démontage de pièce ou toute autre opération présentant un risque de destruction ou de détérioration des dispositifs d’ANC ou des aménagements du terrain.

- Préparer les documents permettant d'établir ou de compléter le diagnostic déjà réalisé par le SPANC (plan schématique des dispositifs, facture des travaux, photos…)

- Préparer les documents justifiant l’entretien et/ou la maintenance de vos dispositifs (bordereaux de suivi des matières de vidange, factures de vidange, rapports d’entretien, factures d’entretien, photos, …).

  • Si vous prévoyez de vidanger vos dispositifs d'ANC

Vous devez faire appel à une entreprise de vidange agréée par la Préfecture du Haut-Rhin. Il est conseillé de consulter plusieurs entreprises.
>> Liste des entreprises de vidange agréées

Assistance à la conception de votre ANC

Avant de vous lancer dans la réalisation de votre ANC, il faudra :

  • choisir le type d'ANC souhaité/adapté
  • définir son implantation
  • définir ses caractéristiques en fonction des locaux desservis et des contraintes du terrain (surface disponible, nature du sol et du sous-sol, pente,…)
  • envisager les éventuels travaux complémentaires (aménagement pour l’accès au chantier, démolition, talutage, soutènement, séparation des eaux pluviales, drainage d’eaux de ruissellement, réfection,…).

Le SPANC peut vous accompagner dans cette première étape-clef :

  • en vous présentant l’ensemble des solutions techniques et réglementaires adaptées à votre situation
  • en vous délivrant de la documentation complémentaire adaptée
  • en vous aidant à remplir et constituer votre dossier de demande de validation de la conception de votre dispositif d’ANC

Vous pouvez également :

Aides financières à la réhabilitation de votre ANC

Des aides financières existent pour vous aider à financer la réhabilitation de vos dispositifs d’ANC :

  • Taux de TVA réduit (10 %) sur les travaux
  • Eco-Prêt à Taux Zéro (EPTZ) spécifique ANC (sous conditions et uniquement pour la réhabilitation avec des dispositifs d’ANC ne consommant pas d’énergie)
    >> En savoir plus
  • Subvention de l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse dans le cadre d’un programme d’aide à la réhabilitation (uniquement pour la réhabilitation de dispositifs d’ANC non-conformes présentant un "danger pour la santé des personnes") : Date limite de dépôt d’un dossier complet auprès du SPANC: 1er décembre 2018

Contactez le SPANC

Service Public de l'Assainissement Non Collectif (SPANC)
Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé
1 rue Pierre de Coubertin - 68150 RIBEAUVILLE
Tél : 03 89 73 27 22
Envoyez un mail

Retour haut de page
Aller au menu